Monument de la Résistance du Champsaur-Valgaudemar

Site et monument historiques à Laye

  • Blotti contre la Route Napoléon, au sommet d'une butte herbeuse siège le monument de la Résistance du Champsaur-Valgaudemar. Ici, le 17 juillet 1944, quatre hommes perdirent la vie en combattant pour la liberté. Un haut lieu de la Résistance champsaurine.

    Au pied de l'édifice, des bornes rappellent le nom des communes du Champsaur et du Valgaudemar. Le paysage est grandiose, les bruits de la vallée enveloppent le site et le combat que menèrent les résistants des vallées alpines prend ici toute sa... Au pied de l'édifice, des bornes rappellent le nom des communes du Champsaur et du Valgaudemar. Le paysage est grandiose, les bruits de la vallée enveloppent le site et le combat que menèrent les résistants des vallées alpines prend ici toute sa portée.
    Ce jour-là, informé de l'arrivée d'un convoi allemand qui détenait l'un des leurs, un groupe de jeunes maquisards de Molines prépara une embuscade près des vestiges de la tour du château de Laye. Malheureusement, ce qui ne devait être qu'une mission commando tourna vite au drame lorsqu'un des maquisards laissa échapper un coup de feu précoce ; aussitôt la riposte expérimentée des soldats allemands et l'arrivée d'un second convoi non prévu entraîna les deux partis dans une longue fusillade où en plus des blessés quatre jeunes résistants perdirent la vie : Panzini Roger, Para Amédé, Parmentier Maurice et Vallon Henri.
    Bien que tragique, cet événement rappela aux forces allemandes que la résistance du Champsaur était bien armée et que tout serait mis en œuvre pour les empêcher de prendre totalement pied sur le territoire. En août 1944, le convoi allemand remonte la vallée vers le Nord-est, mais ils devront rejoindre rapidement Vizille sous le harcèlement incessant des maquisards qui les suivaient.

    Sur la plaque commémorative, une allégorie de la voix des disparus est invoquée : « Elle ne murmure pas ; elle clame. Elle ne murmure pas ; elle ordonne. Elle nous dit qu'il est impossible que nous ayons lutté et espéré en vain à une époque où la lutte et l'espoir n'avaient qu'un visage, le patriotisme, qu'une forme, la Résistance, qu'un but. Et ce but demeure le même : Faire de la France UNE SEULE FRANCE. »
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit