1 340 - 1800

Ancelle

Station Gourmande

Du soleil, une nature préservée, des pentes douces et
un front de neige en terrasses où déguster les spécialités du Champsaur…
Bienvenue dans la station-village d’Ancelle

Info neige Ancelle

SAVOUREZ... vous êtes à Ancelle

Pour tous les goûts

Depuis toujours, cette charmante station familiale combine tous les ingrédients d’un séjour réussi. La recette ? Son emplacement, tout d’abord… Perché sur un plateau baigné de soleil et abrité du vent, Ancelle domine bassin gapençais, contreforts du Dévoluy et vallée du Champsaur. Le tout, au cœur d’une nature omniprésente, gorgée de mélèzes, de hêtres et de sapins. Un vrai décor de carte postale ! Au menu des loisirs, la station propose de multiples activités à consommer sans modération : ski alpin, ski de fond, raquettes à neige, ski de randonnée et ski joëring pour les sportifs… Traineau à chiens, poney-luge ou encore promenade en calèche pour les plus contemplatifs… Et pour tous, des vacances à la carte, mixant détente et vie de village où tout n’est qu’à deux pas.

Histoire de…

Saviez-vous que le plateau d’altitude sur lequel est érigée la commune d’Ancelle accueillait un lac glaciaire il y a plus de 600 ans ? Cette position dominante a favorisé, dans les années 50, la création de la première station du Champsaur. Avec le temps, les Ancellus ont su développer une véritable tradition d’accueil touristique, tout en préservant l’authenticité de ses différents hameaux.

Vous allez déguster !

À Ancelle, il fait bon vivre… et bon manger. Notamment, parce que la station-village a su conserver ses activités agricole et pastorale, et valoriser ses producteurs locaux : fromages, viandes, charcuterie et même bière artisanale… Sans oublier, bien sûr, les spécialités emblématiques des deux vallées du Champsaur et du Valgaudemar, qui font la fierté des Hautes-Alpes tout entières : le tourton (coussinet frit fourré de pommes de terre, de fromage…), les ravioles (petite quenelle frite à base de pommes de terre et de tomme fraîche) et les oreilles d’ânes (gratin de feuilles d’épinards récoltées à la taille… d’une oreille d’âne). Chaque plat a sa recette, chaque recette son histoire… Pour finir en douceur, laissez-vous tenter par la fameuse tarte du Champsaur (fine couche de pâte sablée recouverte de confiture), assortie de quelques tourtons sucrés (pommes, pruneaux…). Pas de doute, à Ancelle, les amateurs de bonne cuisine vont être servis !

Les rendez-vous incontournables… des gourmets

Restaurant Le Clot du Rocher

Avec un T, du nom de la montagne où les chamois viennent paître au printemps, entre l’Aiguille et le Piolit. Ici, toute la charcuterie est faite maison… et pour cause ! Aux fourneaux, Patrick Ligozat, charcutier-traiteur de métier, travaille les produits de la vallée comme le faisaient les anciens : plats en terre, en fonte et four à bois. Résultat, « une cuisine gargantuesque et généreuse » — car « à grand cœur, grandes assiettes ! » — qui fleure bon les parfums d’antan. Jambon de brebis, de chevreuil ou de sanglier… « Chez Ligo », on (re)découvre les spécialités du cru, naturellement.

 

Hôtel-spa-restaurant Les Autanes

Véritable institution, ce restaurant familial régale les gourmets depuis plus de 70 ans. Maître-restaurateur, le chef propose une carte créative à base de produits du terroir et un plat-signature qui marque les palais… le traditionnel tourton ? Revisité, façon « poché et truffé, sauce aux truffes ». Et les plats typiques à base de fondue portent tous la touche personnelle du chef : cèpes, morilles, vin… À apprécier en terrasse face à la petite et la grande Autane, ou dans la superbe salle voutée du 18e, toute de bois et de pierre, qui servait jadis d’écurie.

#ancelle