© Cer 2957 | Agence Urope

Les dispositifs Espace Valleen & Contrats Stations

La préoccupation pour les territoires de montagne est ancrée dans les politiques d’aménagement depuis la loi Montagne (1985) avec une succession de Contrats de plan Etat-Régions.

Depuis 2007, l’Etat, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Europe accompagnent les territoires alpins dans leur stratégie de diversification touristique à travers le programme « Espaces Valléens ». La politique du massif Alpin soutient ainsi la Communauté de communes, l’Office de tourisme et plus largement les acteurs locaux dans le développement touristique durable du Champsaur Valgaudemar. Le dispositif Espace Valléen permet le soutien financier de projets intégrés ayant un impact en matière de diversification touristique et/ou d’attractivité des territoires de montagne. 35 Espaces Valléens des Alpes françaises bénéficient de ce programme. La Convention Interrégionale du Massif des Alpes (CIMA) depuis 2000 et la stratégie de l’Union Européenne pour la région alpine (SUERA) participent, au travers de leur politique, à la transition écologique de la région alpine pour lutter contre le changement climatique.

Dans la continuité de la précédente génération du dispositif Espace Valléen (2015-2020) dans laquelle nous étions engagés à l’échelle intercommunale, nous avons candidaté en juin 2021 à la sélection des Espaces Valléens 2021-2027. En décembre 2021, notre candidature au dispositif a été retenue pour la troisième génération des Espaces Valléens.

Les stations de montagne ont fait l’objet de différentes interventions, dès la fin du XX e siècle, l’approche par Massif intègre différentes mesures spécifiques aux Alpes françaises. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur retenait la formule des contrats d’objectifs sur 16 stations. La Région a poursuivi l’effort sur les territoires de montagne avec les « contrats Montagne » dès les années 2000. Le programme Régional d’aménagement durable et solidaire des stations des Alpes du Sud puis les Contrats « stations de demain » en 2016 ancre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans une politique interventionniste en faveur de la montagne. Cette approche « station-vallée » continue aujourd’hui avec les « Contrats Stations 2030 : un cap d’avance ».

En 2022, le territoire Champsaur Valgaudemar propose une candidature au dispositif « Contrats Stations 2030 : un cap d’avance » portée par la Communauté de Communes Champsaur Valgaudemar réunissant les stations suivantes : Ancelle, Saint Léger-les-Mélèzes, Chaillol, Laye, Orcières Merlette 1850 et Serre-Eyraud ainsi que les espaces nordiques de l’intercommunalité et d’Ancelle. 

Candidature à l'appel à manifestation d'intérêt : « Contrats Stations 2030 : un cap d’avance »

Au travers du présent Appel à Manifestation d’Intérêt “Contrat Stations 2030” (AMI), l’ambition de la Région est triple :

  • Poursuivre activement son accompagnement à l’investissement des stations au regard des expertises apportées par l’étude prospective et en tenant compte des spécificités de chaque territoire de projet. Le soutien régional sera prioritairement en faveur du maintien de la pratique des sports d’hiver, de la diversification des activités touristiques et de l’innovation environnementale.
  • Accompagner les domaines skiables afin qu’ils puissent atteindre la neutralité carbone dès 2030 avec zéro émission de CO2.
  • Donner l’opportunité aux acteurs du tourisme des Alpes du Sud de présenter leurs démarches d’évolution du modèle de développement économique et touristique des stations de montagne intégrée dans leur écosystème valléen à l’horizon 2030-2050.

Pour répondre à cet appel à manifestation d’intérêt, il est attendu que la démarche du candidat s’inscrive dans une dimension géographique stratégique, allant au-delà de l’échelle d’une ou plusieurs stations. Le périmètre d’intervention privilégié doit être en cohérence avec la destination touristique ou la dynamique valléenne à l’œuvre, en particulier celle du territoire labellisé « espace valléen », ou à défaut, avec celle de l’intercommunalité.

Dans ce contexte l’intercommunalité Champsaur Valgaudemar, également bénéficiaire sur son périmètre du dispositif Espace Valléen, propose sa candidature en partenariat avec les domaines skiables et les espaces nordiques du territoire.

La réponse doit être formalisée fin avril 2022. La Région, après analyse des candidatures et audition des candidats sélectionnera les porteurs retenus au dispositif « Contrats Stations 2030 » (réponse officielle attendue en juin).

La stratégie imaginée pour cette candidature s’articule autour du choix d’une parfaite correspondance avec la stratégie initiée dans le cadre du dispositif Espace Valléen.

Nouvelle stratégie Espace Valléen 2021-2027

L’année 2021 a marqué l’engagement du territoire dans une nouvelle candidature au dispositif Espace Valléen 2021-2027.

Dans la continuité des attentes des précédentes générations des Espaces Valléens en matière d’adaptation au changement climatique et de transition écologique et énergétique, nous devions élaborer une stratégie de développement touristique basée sur nos spécificités, 4 saisons et durable. En outre, nous avons également apporté des réponses aux attentes de la clientèle touristique et aux effets de la crise sanitaire et des solutions pour atténuer le changement climatique.

A la lumière des éléments de diagnostic du territoire, des opportunités en matière d’attractivité de la destination, des volontés politiques intercommunales et touristiques et en réponse aux objectifs visés par l’appel à candidature, la stratégie 2021-2027 a été définie :

Il s’agit de définir et mettre en œuvre une stratégie de développement durable du territoire, dans laquelle le tourisme est leader.

2 grands principes sont associés à la stratégie : 

  • Veiller à la mixité des publics visés (visiteurs et habitants).
  • Penser les projets pour une attractivité du territoire à l’année, sur les 4 saisons.

La stratégie 2021-2027

Axe 1: Accompagner les acteurs économiques dans la transition écologique et l’adaptation de leur activité :

  • Op 1 : Animer, structurer et évaluer la stratégie de développement touristique durable.
  • Op 2 : Favoriser la “montée en gamme” écologique des hébergements et équipements touristiques.
  • Op 3 : Accompagner la transition du “Produit Neige”.
  • Op 4 : Développer une offre éco-touristique diversifiée et 4 saisons.
  • Op 5 : Accompagner les usages numériques des acteurs économiques.

Axe 2 : Valoriser l’identité du Champsaur Valgaudemar : une vallée
préservée, vivante et habitée.

  • Op 1 : Partager le patrimoine gastronomique et culturel local.
  • Op 2 : Favoriser la découverte et la préservation d’un environnement d’exception.
  • Op 3 : Valoriser la ressource en eau et ses usages partagés

Axe 3 : Initier les jeunes à la connaissance et à la préservation de la montagne.

  • Op 1 : Les jeunes (habitants et visiteurs), acteurs responsables de la Montagne de
    demain.
  • Op 2 : Champsaur Valgaudemar, territoire leader dans l’accueil des jeunes en centres de vacances.
  • Op 3 : Favoriser la découverte, la formation aux métiers de la montagne et le maintien de l’emploi dans la vallée.

Axe 4 : La mobilité interne au territoire comme lien entre les espaces (stations/vallée)

  • Op 1 : Développer les alternatives à l’usage de la voiture individuelle.
  • Op 2 : Faire du vélo un moyen de découverte de la vallée et de mobilité du quotidien.
  • Op 3 : Participer à l’émergence des grandes itinérances inter espaces valléens.
  • Op 4 : Signaler de manière homogène et intégrée l’offre touristique du territoire.

Nous sommes actuellement en phase de démarrage du plan d’actions avec la mise en œuvre des opérations prioritaires 2022. Ce travail implique, selon les sujets des projets, les acteurs touristiques publics et privés qui participent à la construction d’un tourisme durable.

Contacter la chargée de mission Espace Valléen

Rappel : LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2015-2020

La stratégie de développement touristique initiée en 2015 visait un projet touristique global impliquant progressivement les acteurs économiques et partenaires du Champsaur Valgaudemar.

Enjeux

  • Trouver un nouveau modèle économique pour une activité touristique durable :
    – Revisiter l’offre et le fonctionnement des stations, en s’appuyant sur les richesses patrimoniales alpines.
    – Développer des points d’attractivité complémentaires, pour construire le tourisme en montagne de demain.
  • Faire reconnaitre le Champsaur Valgaudemar comme un territoire d’excellence pour l’accueil des familles en séjour ou résidentes.

Les grands principes de la stratégie

  • L’adaptation de l’offre touristique aux désirs et besoins des clientèles familles et enfants.
  • L’utilisation été/hiver des équipements, avec ou sans neige.
  • Des actions et des aménagements destinés aux visiteurs et aux habitants.

Axes stratégiques

1. Animer et  fédérer un réseau d’acteurs autour de la stratégie
1.1 : Se doter d’une gouvernance et d’une ingénierie de projet
1.2 : Structurer l’offre par l’approche marketing et la démarche qualité
2. Adapter l’offre touristique aux attentes de la clientèle familiale
2.1 : Favoriser la découverte de sites naturels majeurs et valoriser la biodiversité
2.2 : Sélectionner puis adapter des sites de pratique d’activités de pleine nature
2.3 : Développer une offre ludique autour de l’eau
2.4 : Revisiter et valoriser le patrimoine alpin local
3. Imaginer et concevoir de nouvelles offres pour tous (habitants et visiteurs) en toutes saison
3.1 : Utiliser et requalifier les équipements et hébergements existants en vue d’une utilisation à l’année
3.2 : Améliorer les services aux habitants et visiteurs
4. Favoriser le maillage territorial et la circulation entre les espaces (stations/vallées, Champsaur/Valgaudemar)
4.1 : Développer les déplacements doux
4.2 : Créer du lien entre les sites majeurs en valorisant leurs spécificités

Pour aller plus loin...

En savoir plus sur les ESPACES VALLENS à l’échelle du massif Alpin

Les projets portés par l'Office de Tourisme

L’Office de tourisme Champsaur Valgaudemar anime le dispositif Espace Valléen sur le territoire de la Communauté de communes. Il est également bénéficiaire du programme puisqu’il met en œuvre des projets…

La structuration d’un accueil touristique de qualité

Cette opération comprend différentes dépenses : des formations aux socioprofessionnels, le soutien à l’événement l’Echo des Mots 2017 et 2018 afin d’augmenter sa notoriété, la refonte des sites web de la destination sur lequel vous naviguez, la création de contenus valorisant le patrimoine (photos, vidéos, édition « Mon cahier de découvertes »…).
Ce projet permet également le déploiement d’une stratégie digitale de diffusion de l’information et de services complémentaires à l’accueil touristique (mobilier d’accueil hors les murs, site web de séjour, affichage dynamique via des téléviseurs professionnels, mise en place d’un wifi territorial…).
Une action spécifique sur la valorisation des hébergements en centres de vacances par des prises de vues a également été mis en place.

Sur 3 ans les montants d’aides prévisionnelles sur le projet « La structuration d’un accueil touristique de qualité pour valoriser le patrimoine culturel et naturel du territoire 2016-2018 » d’un montant de 330 000€ de dépenses sont :
– 49 500€ de l’ETAT au titre du FNADT (Fond National d’Aménagement et de Développement des Territoires) dans le cadre de la CIMA (Convention Interrégionale du Massif des Alpes);
– 49 500€ du Conseil Régional dans le cadre du dispositif Espace Valléen;
– 165 000€ de l’UNION EUROPEENNE au titre du FEDER (Fond Européen de Développement Economique Régional) dans le cadre du POIA (Programme Opérationnel Interrégional des Alpes).

L’animation du plan d’actions pluriannuel

Ce projet permet de soutenir un poste dédié à l’animation du programme, au suivi de la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’actions Espace Valléen.
Cette opération permet également de bénéficier d’un observatoire de la fréquentation touristique et a permis, en 2017, l’élaboration de notre stratégie marketing et de communication touristique.
En 2016, ce projet a également soutenu le Festival l’Echo des Mots, événement porte-étendard de notre stratégie dédiée à l’accueil des familles.

Sur 3 ans, de 2016 à 2018 les montants d’aides prévisionnelles sur ce projet sur un montant de 180 000€ de dépenses sont :
– 36 000€ de l’ETAT au titre du FNADT (Fond National d’Aménagement et de Développement des Territoires) dans le cadre de la CIMA (Convention Interrégionale du Massif des Alpes);
– 36 000€ du Conseil Régional dans le cadre du dispositif Espace Valléen;
– 72 000€ de l’UNION EUROPEENNE au titre du FEDER (Fond Européen de Développement Economique Régional) dans le cadre du POIA (Programme Opérationnel Interrégional des Alpes).

En 2019, l’animation  du disposition Espace Valléen via la chargée de mission bénéficie d’un montant d’aides de 40% sur 37 500€, réparties de la façon suivante :
– 7500€ du Conseil Régional dans le cadre du dispositif Espace Valléen;
– 7500€ de l’ETAT au titre du FNADT (Fond National d’Aménagement et de Développement des Territoires) dans le cadre de la CIMA (Convention Interrégionale du Massif des Alpes).

Hautes-Alpes (05), Saint-Jean-Saint-Nicolas, Pont-du-Fossé, Vallées Champsaur et Valgaudemar, Festival L'Echo des mots, un festival autour du conte // Hautes-Alpes (05), Saint-Jean-Saint-Nicolas, Pont-du-Fosse, valleys Champsaur and Valgaudemar, Festival Echo words, a festival around the taleHautes-Alpes (05), Saint-Jean-Saint-Nicolas, Pont-du-Fossé, Vallées Champsaur et Valgaudemar, Festival L'Echo des mots, un festival autour du conte // Hautes-Alpes (05), Saint-Jean-Saint-Nicolas, Pont-du-Fosse, valleys Champsaur and Valgaudemar, Festival Echo words, a festival around the tale

Ces deux opérations bénéficient du soutien de l’Union Européenne, l’Europe s’engage sur le Massif Alpin avec le Fonds Européen de Développement Régional. Cofinancées par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Etat, avec le Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire dans le cadre de la Convention Interrégionale du Massif des Alpes. 

Bandeau Fianceurs 2020 CccvBandeau Fianceurs 2020 Cccv

Quelques projets en cours de réalisation

D’autres projets structurants, inscrits au plan d’actions, émargent au titre du programme Espace Valléen ou à d’autres dispositifs complémentaires tel que le Contrat Régional Équilibre Territorial, pour en citer quelques uns parmi eux :
– la voie douce, « colonne vertébrale » reliant nos vallées, Champsaur Valgaudemar, en proposant un mode de déplacement alternatif à la voiture individuelle et permettant de cheminer entre divers points d’intérêts;
– des aménagements au titre de la diversification des activités avec le développement des activités de pleine nature (sentiers accessibles aux familles à Chaillol, Molines-en-Champsaur, Col de Manse, Orcières et Saint- Firmin, aménagement ludique en VTT à Pont du Fossé…);
– la requalification du bâtiment d’accueil du plan d’eau de la Commune de Saint Julien-en-Champsaur;
– l’organisation de camps, pour les jeunes, d’initiation aux activités de montagne (escalade, alpinisme…) en Valgaudemar;
– l’élaboration d’un projet culturel du territoire (patrimoine, culture…);
– la mise en place d’une signalétique d’information locale (SIL).

Ces projets sont portés par la Communauté de communes Champsaur Valgaudemar et pour certains accompagnés par l’Office de Tourisme dans leur mise en œuvre technique et/ou administrative.

Plus récemment des projets démarrent, on citera par exemple la réalisation d’une étude de programmation sur le site et l’hôtel-chalet du Gioberney.

Vous pouvez également consulter la page suivante pour en savoir plus sur les projets du Champsaur Valgaudemar…