Le Bois de Saint-Laurent

à Saint-Laurent-du-Cros

  • Suivant la saison, la hêtraie se pare de vert tendre, de doré et de roux... Au printemps, cherchez les tapis formés par la délicate nivéole aux fleurs à clochettes blanches. En été, baladez au frais. Et à l'automne ? Partez à la chasse aux champignons !

    Quelques pelouses et prairies disséminées dans le bois sont les milieux appréciés de quelques plantes rares comme « l’aspérule des teinturiers » dont l’on tirait autrefois une belle teinture rouge et la « la tête de Dragon » qui doit son nom à la forme très singulière de sa fleur.
    Sur ce même plateau Bayard, un sentier balisé permet de découvrir les "sagnes", des zones marécageuses à la biodiversité étonnante et qui sont présentes aux abords du bois.

    Pour la petite histoire, au XVIIIe siècle, alors qu’ours, renards, sangliers et loups étaient nombreux, les San Laurentins inquiets pour leur village et leur forêt (« la seule qu’il y ait dans le Champsaur » !) en demandèrent l’extermination au Maître des Eaux et Forêts de Grenoble. En 1930, il n’y avait plus de loup en France, mais 60 ans plus tard le voilà de retour dans nos montagnes, plus près que vous ne pensez…Cependant les loups évitent autant qu’ils le peuvent de croiser les humains et sont surtout nocturnes.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit