Lacs de Pétarel, vallée du Valgaudemar

Lacs de Pétarel

à La Chapelle-en-Valgaudémar

  • Dans un décor minéral époustouflant, les lacs de Pétarel sont lovés dans un site préservé où le temps semble en suspend. Si le vent ne ridule pas l'onde miroitante de ces étendues d'eau limpide, un passage magique vers l'Olan semble à portée de trempette.

  • Comme le lac du Lauzon, plus haut dans la vallée, ces étendues sont le reliquat de la dernière ère glaciaire où le maximum de Würm faisait s’avancer les glaces jusqu’au col Bayard. Le travail d’érosion des géants de glace a permis le creusement des roches granitique du massif créant des verrous glaciaires contre lesquels les eaux de fontes se sont accumulées.
    Fenêtre ouverte sur le passé, les eaux de Pétarel sont attentivement étudiées par les scientifiques qui tentent de comprendre...
    Comme le lac du Lauzon, plus haut dans la vallée, ces étendues sont le reliquat de la dernière ère glaciaire où le maximum de Würm faisait s’avancer les glaces jusqu’au col Bayard. Le travail d’érosion des géants de glace a permis le creusement des roches granitique du massif créant des verrous glaciaires contre lesquels les eaux de fontes se sont accumulées.
    Fenêtre ouverte sur le passé, les eaux de Pétarel sont attentivement étudiées par les scientifiques qui tentent de comprendre l’histoire climatique et historique du massif.

    La truite se plaît dans les eaux fraîches et oxygénées de ces lacs tandis que la grenouille rousse et le triton alpestre ont trouvé refuge dans des mares adjacentes. Dans les Alpes, ce dernier peut être présent à plus de 2650 m d’altitude.
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Sur place