Le Bocage du Champsaur

Le bocage du Champsaur est l’un des plus hauts d’Europe. Situés entre 800 et 1350 m d’altitude, il est un élément marquant des paysages de la vallée.   

LE BOCAGE DU CHAMPSAUR

Le Champsaur : vallée glaciaire sillonnée par le Drac possède des paysages marqués par son passé agricole. Cette vallée est le commencement du sillon alpin qui sépare les Préalpes des Alpes « internes ». Ce sont ces divers facteurs géographique, climatique et géologique qui donnent à la vallée ses atouts agricoles et touristiques.

Le bocage est un paysage assez commun en France avant guerre mais qui a conservé ici, à plus de mille mètres d’altitude, une belle diversité. Un maillage de haies de hêtres principalement, de culture, de prés et de bois qui se révèle très favorable à une multitude d’oiseaux. La biodiversité y est très riche. Ce paysage de bocage s’est développé au cours du 18ème siècles et s’étend entre 800 et 1350 m d’altitude. Il est apparu initialement pour subvenir aux besoins en bois et fourrage de la vallée qui en manquaient cruellement. Ce réseau de haies, parcouru par de nombreux canaux d’irrigation, est propice aux balades. Que ce soit à cheval, à pied ou a vélo, prenez le temps d’arpenter ces paysages à l’ombre des feuillus et au son du ruissellement : un vrai plaisir ! Pour admirer ce maillage, n’hésitez pas à prendre de la hauteur et admirez ce damier depuis le Col du Noyer, le site des 3 Croix ou Notre Dame de bois vert.