© © Floriane Deysse

Canal de Malcros

Quand l’oeuvre de l’Homme se mêle à la Nature, on obtient le Canal de Malcros, fruit d’une volonté farouche d’une vie en autonomie au milieu des montagnes.

Randonnée au Canal de Malcros

L’eau a toujours été un enjeu majeur pour le Champsaur Valgaudemar sous influence du climat méditerranéen chaud et sec en été. Vivant essentiellement de la terre, les habitants parviennent en 1873 à entamer la construction du canal de Malcros à une époque de surpopulation des campagnes afin de s’affranchir du climat, de l’inhospitalité des torrents, et d’éloigner les disettes et les famines malheureuses.

Le canal prend sa source dans le vallon de Malcros, le « mauvais creux », où demeure un glacier dont la fonte assure une abondante quantité d’eau. Prouesse architecturale, le canal traverse plusieurs cols et des versants abruptes qui nécessitent des portions couvertes, en voûte, sur la partie amont.

Il est rare de randonner en montagne pour y admirer une œuvre humaine, mais le canal de Malcros fait clairement partie de ces merveilles à explorer pour elle-même. Si vous êtes avides d’en découvrir la source, alors rendez-vous à la Cabane des Parisiens puis de là atteignez le lac de fonte de Malcros.

S’il vous semble plus raisonnable de rester en vallée, optez pour la randonnée familiale depuis Chaillol 1600 : en 2h vous profiterez d’un morceau d’histoire remis en état à certains endroits par l’oeuvre remarquable de l’Association du Canal de Malcros, comme un hommage à la solidarité d’antan.