© PNE

Les animaux du Parc National des Ecrins

Le Parc National des Ecrins est un refuge pour de nombreuses espèces. La diversité faunistique est remarquable en son sein.

Un espace protégé

Un havre pour la faune sauvage de montagne

Venir dans le Champsaur&Valgaudemar donne l’opportunité de tutoyer la faune sauvage de haute et moyenne montagne. Protégée par le Parc national des Ecrins, cette faune exceptionnelle regroupe aussi bien des espèces méditerranéennes (lézard, ocellé, campagnol provençal) que des espèces reliques de l’époque glaciaire (lagopède alpin, campagnol des neiges) !

A ce jour plus de 350 espèces de vertébrés s’y côtoient. Parmi les oiseaux, les plus aguerris pourront y observer les maîtres des airs, l’aigle royal et le vautour fauve, la combative niverolle alpine, le tichodrome échelette roi des falaises, tandis que plus bas vers la forêt est le domaine de la chevêchette d’Europe et du tétras-lyre. Pour les plus terre-à-terre, les mammifères, plus ou moins farouches, seront à votre portée : pour les hautes altitudes les chamois, les bouquetins que vous pouvez suivre par GPS, les marmottes, plus bas le lièvre variable et l’hermine, et aussi le petit et grand murin pour les amateurs de chauve-souris !

La garantie de la protection des espèces

Le Parc national des Ecrins veille à la gestion conservatoire de ces animaux et bien d’autres encore en inventoriant systématiquement toutes les espèces dans la base de données Biodiv’Ecrins accessible par tout à chacun. Ces efforts garantissent le maintien des espèces sur place et l’équilibre écologique associé.

Malgré tout, chers randonneurs et flâneurs, le Parc regorge de secrets bien gardés : de nombreux invertébrés restent à recenser, alors que quelques incontournables sont reconnaissables comme les papillons isabelle et apollon ou le criquet des torrents. Tout cela sans oublier les méconnus salamandre tâchetée et triton alpestre…

Tout l’été sont proposées par les gardes du Parc national des Ecrins des sorties pour apprendre à repérer et reconnaître ces différentes espèces, alors n’hésitez plus !