© Nicolas Levoyer

Reglementation du Parc National des Ecrins

Le territoire du Parc national des Ecrins est un joyau de biodiversité qu’il est nécessaire de préserver, c’est pourquoi il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles pour que la montagne reste belle.

Conseils aux randonneurs

Le Parc national des Ecrins est un territoire de montagne propice à la randonnée qui nécessite une préparation préalable aux sorties.
L’enneigement hivernal et printanier implique que le réseau de sentiers aménagés soit ouvert progressivement de la fin du printemps au début de l’automne. Les accès aux cols et refuges les plus élevés restent parfois enneigés jusqu’en juillet. La préparation des randonnées nécessite donc une attention particulière sur les conditions de pratique.

Les maisons du Parc et les offices de tourisme des Ecrins sont les structures les plus qualifiées pour vous renseigner sur l’état des sentiers et les éventuelles difficultés temporaires (travaux, éboulements, etc.).

La réglementation

Il existe un certain nombre de règles à respecter :

  • Tous les chiens sont interdits dans la zone coeur du parc quel que soit leur taille (y compris en laisse). Seuls les chiens berger, de conduite ou de protection pour les troupeaux, les chiens guides d’aveugles ou de personnes handicapées, et les chiens de recherche de victimes par avalanches lors de missions opérationnelles sont autorisés dans le cœur du Parc.
  • La cueillette de fleurs, de fruits ou de baies sauvages ainsi que le prélèvement de fossiles et minéraux sont interdits dans le cœur du Parc national des Écrins. Pour autant, des « dérogations » existent pour permettre la cueillette modérée de certains petits fruits, baies sauvages et de génépis. Il faut se renseigner directement auprès des autorités compétentes du parc.
  • La circulation ainsi que le stationnement de tous véhicules (motorisés ou non) est interdites dans le Parc National.
  • Le survol du Parc National par les drônes est interdit : qu’importe la taille de l’engin, quelleque soit son utilisation : loisirs ou personnelle.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des dispositifs réglementaires ici : www.ecrins-parcnational.fr/reglementation

Le Bivouac

La pratique de la randonnée itinérante s’est grandement développé ces dernières années. Le tour du Vieux Chaillol, le GR 54, le tour des refuges du Valgaudemar … sont autant d’exemples de randonnées itinérantes qui connaissent un succès grandissant. Qui n’a pas rêvé de s’endormir la tête sous les étoiles ? Un moment magique possible mais vous devez respecter certaines conditions :

  • La tente utilisée devra être de petite taille, de dimension ne permettant pas la station debout .
  • Le montage de la tente devra être effectuée après 19H et le démontage avant 9H.
  • Le bivouac sous tente est autorisé pour une nuit.
  • L’emplacement du bivouac doit se faire à plus d’une heure de marche d’un accès routier, soit à proximité d’un itinéraire fréquentée.

Tout feux est interdit dans la zone coeur du Parc.