© PNE

Decrouvrir le Parc

Entre Alpes du Nord et Alpes du Sud, le massif des Ecrins est un vaste ensemble de haute montagne (150 sommets de plus de 3000 m ) compact, abrupt, sauvage que tempèrent les vastes étendues d’alpages à peine gagnées par les plus hardis mélèzes annonciateurs des forêts de résineux.

UN ÉCRIN POUR DES JOYAUX

Tapis de fleurs colorées, animaux emblématiques, sommets tracés au fusain… le Parc national des Ecrins est un lieu où se réconcilient l’homme et la nature. On connaît l’aigle royal, le chamois équilibriste, le bouquetin nonchalant, la marmotte facétieuse, on les approche ici grandeur nature. On découvre aussi tout un peuple méconnu : pas moins de 850 espèces de papillons, 230 d’oiseaux mais aussi 56 de libellules, amphibiens et poissons.

Lys martagon, Sabot de Vénus, Edelweiss ou Mélèzes… plus de 2500 espèces de végétaux dont 220 sont rares et menacées égayent les pelouses, forêts ou la rocaille.

Si le Parc a les yeux tournés vers la nature, il se préoccupe tout autant de l’homme, de son travail et de son habitat. Il a notamment réalisé un travail sur le bocage champsaurin et nombre de petits ou grands édifices doivent leur survie à ses actions. Il participe, par exemple, à l’entretien des murets de pierres, qui cernent les sentiers pour canaliser les bêtes, et contribue ainsi à maintenir vivant le patrimoine des anciens. Le Parc accompagne également les communes dans leurs projets d’aménagement du territoire, tourisme, agriculture… En prenant soin du passé et en valorisant le présent, le Champsaur Valgaudemar s’invente un avenir durable.

Randonner

Redécouvrir la marche

L’activité la plus naturelle à pratiquer dans le Parc est bien sûr la marche. Mais ici, sur les nombreux chemins signalisés et balisés, pour des sorties à la journée et pour tous les niveaux, des aguerris aux familles, loin des vallées bruyantes, vous serez étourdis par toutes les possibilités qu’offre le coeur de Parc. Pour vous aider à faire le tri, retrouvez sur le site Rando Ecrins et sa déclinaison mobile plus de 100 randonnées décrites en textes et en images par les gardes-moniteurs des Ecrins. De la petite boucle au parcours de deux journées, les points d’intérêt ayant trait au patrimoine naturel, paysager, géologique et culturel sont présentés comme nulle part ailleurs. Partager la connaissance et les richesses des territoires préservés : c’est cela la plus-value du Parc national.

www.rando.ecrins-parcnational.fr

 

Le Grand Tour des Écrins : pour arpenter le Parc sur plusieurs jours

Pour apprécier toute la magie du Parc national des Ecrins, le randonneur peut cheminer plusieurs journées en itinérance grâce au Grand Tour des Ecrins. Sur le mythique GR®54 c’est un panorama prestigieux sur la haute montagne qui s’offre à portée de pied des tours des plus hauts sommets comme la Barre des Écrins (4102 m) aux balades plus abordables en « Balcons », qui ne demandent qu’à être vécus et partagés. Le charme puissant du massif se savoure aussi bien en randonnée, à VTT, à dos d’âne ou de cheval…
Bienvenue en terre méconnue et faites bon voyage, qu’il dure deux jours ou… quinze !

www.grand-tour-ecrins.fr

Les refuges des Ecrins, ces parenthèses enchantées

Avec une quarantaine de refuges, le massif des Écrins offre une capacité importante d’hébergement en altitude, majoritairement située dans le cœur du Parc national. Leurs portes vous sont grandes ouvertes de juin à septembre.
Un refuge, c’est l’occasion de se plier aux usages d’une communauté de passage tout en aidant les gardiens à accomplir au mieux la délicate mission de l’accueil en pleine montagne. N’oubliez pas de téléphoner pour réserver votre couchage et éventuellement le repas.
Une brochure d’information « Bienvenue dans les refuges de montagne » a été réalisée avec le Réseau éducation environnement Hautes-Alpes-Écrins. Elle est disponible notamment dans les Maisons du Parc ainsi que dans nos différents bureaux d’accueil.

a faire avec le Parc


Les animations du Parc

Durant tout l’été, le Parc national des Ecrins a pour mission d’assouvir les curiosités quant aux espaces naturels immenses qui composent son territoire. En maisons de Parc vous pouvez assister à des diaporamas contant la faune et la flore ainsi que des expositions photographiques tout au long de la saison. Sur le terrain, des sorties sont programmées avec des garde-moniteurs et animateurs du Parc pour observer oiseaux, insectes, mammifères et la flore dans leur milieu. Le Parc national s’associe également aux événements littéraires et ludiques de la vallée à destination des familles comme « Je lis, jeux m’amuse » en juillet et l’Echo des mots en août. Et encore bien d’autres animations parsèment le reste de l’année !