© Vue sur la station de Laye | Guillaume Galvani

Contrats Stations

En 2022, le Champsaur Valgaudemar propose une candidature au dispositif « Contrats Stations 2030 : un cap d’avance » portée par la Communauté de Communes Champsaur Valgaudemar réunissant toutes les stations et sites nordiques du territoire.

Vos contacts

Nicolas LevoyerHautes-Alpes (05), Vallée du Champsaur, Office du tourisme du Champsaur Valgaudemar // Hautes-Alpes (05), Champsaur valley, Tourisme office of Champsaur Valgaudemar
Nicolas Levoyer
Directeur Office de Tourisme
Portrait Aude CarmellinoPortrait Aude Carmellino
Aude Carmellino
Chargée de l'Espace Valléen/projets de développement

contexte

Les stations de montagne ont fait l’objet de différentes interventions, dès la fin du XX e siècle, l’approche par Massif intègre différentes mesures spécifiques aux Alpes françaises. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur retenait la formule des contrats d’objectifs sur 16 stations. La Région a poursuivi l’effort sur les territoires de montagne avec les « contrats Montagne » dès les années 2000. Le programme Régional d’aménagement durable et solidaire des stations des Alpes du Sud puis les Contrats « stations de demain » en 2016 ancre la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur dans une politique interventionniste en faveur de la montagne. Cette approche « station-vallée » continue aujourd’hui avec les « Contrats Stations 2030 : un cap d’avance ».

Candidature à l'appel à manifestation d'intérêt : « Contrats Stations 2030 : un cap d’avance »

Au travers du présent Appel à Manifestation d’Intérêt “Contrat Stations 2030” (AMI), l’ambition de la Région est triple :

  • Poursuivre activement son accompagnement à l’investissement des stations au regard des expertises apportées par l’étude prospective et en tenant compte des spécificités de chaque territoire de projet. Le soutien régional sera prioritairement en faveur du maintien de la pratique des sports d’hiver, de la diversification des activités touristiques et de l’innovation environnementale.
  • Accompagner les domaines skiables afin qu’ils puissent atteindre la neutralité carbone dès 2030 avec zéro émission de CO2.
  • Donner l’opportunité aux acteurs du tourisme des Alpes du Sud de présenter leurs démarches d’évolution du modèle de développement économique et touristique des stations de montagne intégrée dans leur écosystème valléen à l’horizon 2030-2050.

Pour répondre à cet appel à manifestation d’intérêt, il est attendu que la démarche du candidat s’inscrive dans une dimension géographique stratégique, allant au-delà de l’échelle d’une ou plusieurs stations. Le périmètre d’intervention privilégié doit être en cohérence avec la destination touristique ou la dynamique valléenne à l’œuvre, en particulier celle du territoire labellisé « espace valléen », ou à défaut, avec celle de l’intercommunalité.

Dans ce contexte l’intercommunalité Champsaur Valgaudemar, également bénéficiaire sur son périmètre du dispositif Espace Valléen, propose sa candidature en partenariat avec les domaines skiables et les espaces nordiques du territoire.

La réponse doit être formalisée fin avril 2022. La Région, après analyse des candidatures et audition des candidats sélectionnera les porteurs retenus au dispositif « Contrats Stations 2030 » (réponse officielle attendue en juin).

La stratégie imaginée pour cette candidature s’articule autour du choix d’une parfaite correspondance avec la stratégie initiée dans le cadre du dispositif Espace Valléen.

Ce dispositif bénéficie du soutien du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.

ImpressionImpression