Hautes-Alpes (05), Vallée du Champsaur, St Laurent du Cros - Le Cros, Production de fruits et légumes de saison - Maraîchage en agriculture raisonnée, Jérôme Lafont //  Hautes-Alpes (05), Champsaur Valley, St Laurent du Cros - Le Cros, Production of seasonal fruits and vegetables - Market gardening in rational agriculture, Jérôme LafontHautes-Alpes (05), Vallée du Champsaur, St Laurent du Cros - Le Cros, Production de fruits et légumes de saison - Maraîchage en agriculture raisonnée, Jérôme Lafont // Hautes-Alpes (05), Champsaur Valley, St Laurent du Cros - Le Cros, Production of seasonal fruits and vegetables - Market gardening in rational agriculture, Jérôme Lafont
©Hautes-Alpes (05), Vallée du Champsaur, St Laurent du Cros - Le Cros, Production de fruits et légumes de saison - Maraîchage en agriculture raisonnée, Jérôme Lafont // Hautes-Alpes (05), Champsaur Valley, St Laurent du Cros - Le Cros, Production of seasonal fruits and vegetables - Market gardening in rational agriculture, Jérôme Lafont|Bertrand Bodin

Le Champsaur Valgaudemar s’est lancée dans un projet alimentaire territorial afin de créer une plateforme qui mettra en lien les producteurs et les consommateurs et ainsi faciliter leurs échanges. Avec pour but d’améliorer le taux d’approvisionnement du territoire en produits locaux et de qualité; d’offrir aux habitants les conditions d’une alimentation saine, de qualité et accessible à tous.

LES OBJECTIFS

Préserver la biodiversité et la qualité de l'eau
Redynamiser le tissu économique local
Augmenter la part des produits bio et locaux dans les cantines

C’est quoi un PAT ?

Les projets alimentaires territoriaux peuvent s’étendre dans des échelles de territoires très différentes : de la petite commune à la grande région, en passant par les parcs naturels régionaux, les pays ou les départements. Ils peuvent avoir une visée sociale, économique ou environnementale, mais généralement c’est la combinaison de plusieurs de ces aspects qui est traitée dans ces projets. Par exemple :

  • mieux préserver la biodiversité et la qualité de l’eau ;
  • redynamiser le tissu économique local ;
  • augmenter la part des produits bio et locaux dans les cantines.

Vos interlocuteurs