Offices de tourisme alentours English version Hiver

Prapic

Village de Prapic, vallée du Champsaur

Blotti au fond de la vallée du Drac Noir, au milieu de pâturages, le village est groupé autour de son église paroissiale dédiée à Sainte-Anne, patronne de Prapic.

Prapic ('Pré à pic') est situé aux portes du Parc national des Ecrins, à 1556 m d'altitude, et connu pour les nombreuses randonnées accessibles à tous telles que le plateau de Charnière, le Saut du Laïre ou le tombeau du poète.

Le Plateau de Charnière
A quelques minutes de marche au dessus du village de Prapic, le plateau de Charnière est connu pour ses marmottes peu farouches. Attention, les marmottes sont des herbivores. Merci de ne pas les nourrir !

Le Tombeau du Poète
A 20 minutes de marche de Prapic, un gros rocher recouvre le tombeau du poète Joseph Reymond, natif de Prapic (1847-1918). Instituteur en Provence et conteur de talent,  Joseph avait décidé de construire sa dernière demeure sous un rocher. Il entreprit donc de creuser et maçonner son tombeau, de répéter la cérémonie de ses obsèques et de fabriquer son cercueil. 

Jean Sarrazin, le poète aux olives
Autre poète né à Prapic (en 1833). A 20 ans, il quitte Prapic pour vendre des olives accompagné de quelques vers de sa composition. Ce commerce réussit, on vint même acheter en librairie ses vers publiés.

Le Saut du Laïre
Cascade située à 1886 m d'altitude (à 2h de marche de Prapic). Laïre signifie en patois 'voleur'. La légende veut que le contrebandier Hilaire, du temps de la gabelle (taxe sur le sel), voulut échapper aux douaniers, en franchissant d'un bond le Drac au-dessus d'une gorge qui depuis se nomme le 'saut du laïre'.

Patrimoine bâti
L'église Sainte-Anne datant de 1880, l'habitat traditionnel, les croix et oratoires, les fontaines et la chapelle de la Saulce (à 1800 m).