Offices de tourisme alentours English version Été

Portraits

Géraldine Houdot et le refuge des animaux

Géraldine Houdot, responsable de l'écomusée 'Le refuge des animaux' à St Léger-les-Mélèzes, vallée du Champsaur

Dans son enfance, Géraldine passait son temps libre dans l’hôtel-restaurant de ses grands-parents, au cœur du village de St Léger-les-Mélèzes. Elle s’échappe quelques années pour laisser libre cours à son côté artistique et suivre une formation aux Beaux-Arts de Toulon et de Rennes. Géraldine revient aux sources et participe au développement de cette station-village.
La Mairie la sollicite pour imaginer l’aménagement d’un écomusée dans une ancienne ferme du village. ‘Le Refuge des animaux’ ouvre ses portes en 2004. Depuis, Géraldine est totalement impliquée dans l’accueil et l’animation de cet espace.
Deux étages consacrés aux animaux que l’on peut croiser dans nos montagnes. Pendant que les grands se documentent, les plus jeunes manipulent les loupes, cherchent des indices et jouent au memory.
Au-delà des visites et des expositions temporaires, Géraldine travaille avec un réseau de partenaires : les écomusées du territoire, le Parc national des Ecrins, les accompagnateurs en montagne… « Pouvoir garder un lien avec le domaine culturel est une vraie source d’inspiration pour moi. La diversité du public, des ateliers proposés et des thématiques abordées m’incitent à me renouveler et à continuer à me former sur la nature et la biodiversité ».
Au travers de ses interventions, Géraldine tente de sensibiliser le public à l’environnement, à la protection de la nature et au respect du territoire.
A terme, Géraldine souhaite moderniser les outils pédagogiques de l’exposition et faire évoluer la collection. 

Le Refuge des animaux
05260 st Léger-les-Mélèzes
04 92 21 47 78

Valérie Baton, en V.O.

La Brasserie d'Ancelle se situe dans la vallée du Champsaur

Originaire de Belgique et amoureuse des montagnes françaises, Valérie s’est installée dans les Hautes-Alpes dès ses études en agronomie terminées.
C’est un coup de cœur pour une ferme au centre du village d’Ancelle qui l’in- cite à s’établir dans la vallée du Champsaur avec son compagnon Olivier. 
Valérie confie avoir toujours aimé fabriquer des alcools : « Au départ, j’ai commencé à faire des tests de brassins dans ma cuisine. Puis, le projet a mûri et je me suis lancée pour créer ma propre micro brasserie. Il m’a fallu deux ans, entre la formation, l’installation des cuves et la mise au point des recettes pour commercialiser mes premiers brassins ».
A l’image de Valérie, la brasserie est chaleureuse et accueillante. Elle est constituée de quatre cuves en inox de 10 hectolitres chacune ; ce qui lui permet de produire 45 000 litres de bière chaque année. Au-delà de l’assemblage des céréales et du dosage du houblon, Valérie attribue le goût exceptionnel de la bière à la qualité de l’eau qui provient du torrent de Roanne, directement issue de la montagne. Dans une démarche de circuit court, une fois utilisées, les drèches des céréales sont recyclées en alimentation pour les vaches et cochons des fermes alentours.
Aujourd’hui, avec une gamme de cinq bières artisanales, la bière ‘Version Originale’ est distribuée dans toute la vallée et bien au-delà. Brune, blonde, blanche, ambrée et dorée… Quelle bière Valérie va-t-elle encore imaginer pour nous surprendre ?

Brasserie d'Ancelle
05260 Ancelle
04 92 52 31 62
 

Frédéric Prévot, Monsieur ‘outdoor’ du Haut Champsaur

Fred Prévot, responsable du site nordique du Haut Champsaur

Eté comme hiver, grâce à sa connaissance du territoire, c’est l’homme de toutes les situations !
Depuis 1994, il est employé par la Communauté de Communes du Haut Champsaur : « Mon travail consiste à promouvoir et développer les activités de pleine nature ». Pendant la saison hivernale, il faut préparer, nettoyer et entretenir les 45 km de pistes du domaine nordique : « Relever une piste, l’aplatir, l’élargir, créer une passerelle… la satisfaction des fondeurs passe par un gros travail de manutention ». Aidé par Michel, le dameur, et de deux pisteurs, l’objectif est de pouvoir être réactif et de répondre à une chute de neige précoce afin de débuter la saison dans les meilleures conditions possibles.
Au-delà de la logistique, la gestion des redevances, les secours et l’animation avec le ski club du Champsaur et le Foyer Neige et Montagne font également partie de ses missions. Fred confie être particulièrement attaché au domaine du Haut Champsaur : « Les chemins le long du Drac sont très appréciés des skieurs ; les pistes sont assez faciles, relativement plates et l’atout majeur réside dans la grande boucle reliant plusieurs villages ». Un site paisible où la douceur de vivre est omniprésente !
Pour varier les plaisirs, c’est en ski de rando nordique, dans la neige vierge, que Fred aime s’aventurer à la découverte des traces des animaux. Cette activité se pratique essentiellement dans la vallée de Champoléon où un parcours d’initiation est balisé.
Fred prend à cœur son travail. Etre sur le terrain, accueillir et conseiller les skieurs, apporter des améliorations sur le site…sont de réels leitmotivs.
A l’avenir, il espère créer un véritable stade de neige sur la base de loisirs d’Orcières et proposer un espace ludique pour transmettre le goût de la glisse aux enfants. 

Thierry Siat , ‘l’homme chocolat’

Thierry Siat, compagnon confiseur, chocolatier, patissier, valllée du Valgaudemar

C’est dans hameau de La Broue, dans le Valgaudemar, que Thierry Siat a installé son atelier. Compagnon confiseur, chocolatier, pâtissier, il excelle dans la confection de tartes de pays et de chocolats. Un parcours atypique ponctué de voyages...
Alsacien d’origine, il a suivi une formation chez les compagnons, puis s’est expatrié en Autriche, au Luxembourg et aux Antilles avant de travailler dans un restaurant 3 étoiles au Guide Michelin, à Stras bourg. Epris de liberté et de créativité, il créé son entreprise en décembre 2008. Un rythme soutenu, de la passion et l’amour du travail bien fait associés à des produits de qualité ; Thierry Siat a su allier recettes de tradition à la modernité.
Le génépi, le praliné et le citron vert se retrouvent dans le chocolat qu’il fait venir tout spécialement du Pérou et du Vénézuela. Les tartes aux fruits du Valgaudemar côtoient les tartes feuilletées caramélisées, le nougat ou encore les tartes aux noix et à la crème d’amande. Les chocolats ‘Grands Crus’, aux saveurs fruitées, veloutées et rondes en bouche satisferont les amateurs de grands chocolats.
Le carnet de commande déborde et Thierry, assisté de sa femme, ne compte pas ses heures. Pour l’aider à satisfaire son imagination débordante et partager son savoir-faire, Thierry initie quelques jeunes privilégiés à son métier.
Minutieux et passionné, Thierry Siat a réussi à allier l’amour de son travail à un cadre de vie exceptionnel.
Ses spécialités n’ont pas fini de faire parler d’elles tant on aime les savourer ! 

Thierry Siat
La Broue - 05800 St Firmin
04 92 55 44 26

Sylvie Guion, Parc National des Ecrins

Eté comme hiver, Sylvie vous accueille à la Maison de la vallée de Pont-du-Fossé. Employée du Parc National des Ecrins, elle travaille sur le secteur du Champsaur; un territoire qu’elle affectionne tout particulièrement puisqu’elle a souhaité s’y installer il y a 10 ans pour, comme elle aime le souligner, « se rapprocher de la nature et profiter d’un cadre de vie ». En intégrant le Parc, Sylvie a réussi à concilier ses loisirs, sa passion pour la montagne et la richesse des échanges.
La Maison de la vallée propose de nombreux outils de découverte tels que des expositions, diaporamas, conférences ou rencontres avec les gardes-moniteurs. Sylvie vous renseigne sur les éditions du parc (livres, posters, cartes, DVD) et, grâce à une bonne connaissance de la vallée, elle conseille des randonnées adaptées en fonction du niveau et de l’intérêt de chacun. Sylvie occupe également un rôle pédagogique important puisqu’elle sensibilise les randonneurs à la réglementation qui s’applique sur le territoire du parc. « L’oreille collée à la radio » Sylvie suit les sorties terrain des gardes plus particulièrement lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises ; en cas de problème, c’est elle qui doit alerter les secours au plus vite !
Dynamisme, polyvalence et autonomie sont de rigueur ! Un métier très diversifié où les rapports humains, le respect de l’environnement et le terrain occupent une place primordiale !